Playlist spéciale Guy Ritchie

Avec leurs répliques de gangsters à l’anglaise, leurs scénarios façon puzzle et leurs bandes son totalement rock’n'roll, les films de Guy Ritchie font parti de mes favoris. Voici donc une playlist qui reprend les titres forts des bandes originales d’Arnaque, Crime et Botanique, Snatch et Rocknrolla.



guy-ritchie-playlist

Quoi de plus raccord que des films qui parlent de sexe, drogue et rock’n'roll illustrés par des bandes son funky, roots et rock ? C’est pour ce soucis du détails et un travail toujours remarquable sur les ambiances que je me suis rapidement attaché au style du réalisateur Guy Ritchie.

C’est en 98 que je découvre (comme beaucoup d’autres) Arnaque, Crime et Botanique, l’histoire improbable de 4 potes qui s’embarquent dans une partie de poker qui va les plonger dans la dure réalité d’une mafia britannique  impitoyable et complètement barrée à qui il ne vaut mieux pas devoir de l’argent. Niveau B.O : Iggy Pop et James Brown donnaient le ton.

Séduit par ce premier scénario complexe croisant le destin de plusieurs personnages tous plus charismatiques les uns que les autres,  j’ai forcement succombé 2ans plus tard à Brad Pitt dans la peau du boxeur manouche Mickey embarqué dans l’histoire déjanté de Snatch et son diamant volé. Sur la B.O on retiendra : les Stranglers, Maceo Parker et Oasis (Fuckin’ in the Bushes, que je n’ai pas trouvé sur deezer).

Je passe sur le film Revolver, que je n’ai pas vu mais qui a dérouté le public, et termine par le dernier film en date Rock’n'Rolla. Avec une bande son agrémenté des Clash, Lou Reed, Subways et bien d’autres morceaux survoltés, ce film m’a de nouveau embarqué dans un histoire de gangster décalée et cynique ! Rien ne résume mieux ce film que les premiers mots de l’intro :

People ask the question… what’s a RocknRolla? And I tell ‘em – it’s not about drums, drugs, and hospital drips, oh no. There’s more there than that, my friend. We all like a bit of the good life – some the money, some the drugs, other the sex game, the glamour, or the fame. But a RocknRolla, oh, he’s different. Why? Because a real RocknRolla wants the fucking lot.

Pour son prochain film, Guy Ritchie s’attaque à l’adaptation des aventures de Sherlock Holmes… pas sûr qu’il soit très rock’n'roll ce vieux Sherlock. Mais la rock star Johnny Quid devrait bientôt revenir dans The Real Rocknrolla

Découvrez la playlist Guy Richie avec Stretch

Un Rétrolien

  1. [...] pour lire la suite de l’article que je consacre à Guy Ritchie, c’est par là ! This entry was posted on Vendredi, décembre 4th, 2009 at 11:15. You can follow any [...]

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé.