La discothèque parfaite

Pour ses 25 ans j’en connais un qui a été gâté, pas moins de 16 CD cultes pour alimenter une discothèque parfaite. Voici donc 16 albums rock indispensables à avoir ou à ajouter d’urgence à sa discothèque.



discotheque-parfaite

#1 On commence avec The Allman Brother Band. Bluesy à souhait, ce groupe rappelle le style blues rock de Lynyrd Skynyrd avec un son plus roots ancré dans le sud d’une Amérique profonde. Bref ça sent bon les 70′s, avec des solos de guitares inspirés accompagnés de piano qui résonnent comme dans un cabaret planqué au fond d’une grange pleine de foin.

#2 Janis Joplin ou du moins Big Brother & The Holding Company sur l’album Cheap Thrills, seule collaboration de la chanteuse avec cette formation. C’est sur cet album que l’on retrouve la plus célèbre interprétation de Janis avec le titre Summertime. Piece Of My Heart sera le seul single extrait de cet album. Morte à 27 ans d’une overdose, Janis Joplin reste une des plus grande voix qui ait existé.

#3 On enchaine avec de l’acoustique sur l’Unplugged d’Eric Clapton. Guitariste hors paire, en premier lieu reconnu avec les Yardbirds et Cream (entre autres), il entame une carrière solo en 1974 et explose avec la reprise de Cocaine de JJ Cale. Bref, c’est en 1992 qu’il sort sont album Unplugged reprenant ses plus grands succès dont l’incontournable Layla. Un album plein d’émotion et de sensibilité notamment sur le titre Tears In Heaven.

#4 Toujours dans la liste des guitaristes d’exception, l’album suivant est The Real Deal : Greatest Hit 1 de Stevie Ray Vaughan. L’album s’ouvre sur l’hallucinant titre blues Pride and Joy et donne toute la mesure de l’habilité du guitariste. Dans le sillage de Jimi Hendrix, SRV et son allure de cow-boy est devenu un guitar hero incontournable de l’histoire du rock.

#5 Moins subtiles que Stevie Ray ou Clapton mais bien plus agités et révolutionnaires, le cinquième album est London Calling des Clash. Entre punk, rock et ska cet album survitaminé fera sortir les Clash du lot des groupes punk de l’époque. On y retrouve bien entendu le cultissime London Calling mais aussi l’excellent Guns Of Brixton.

#6 Rust Never Sleeps par Neil Young & Crazy Horse. Icône folk, Neil young est un song writter hors pair connu pour des titres comme Heart of Gold avec ce je ne sais quoi de Dylan dans la guitare et l’harmonica. Mais s’il est un titre que j’affectionne c’est bien The Needle And The Damage Done. Pour l’anecdote Hey Hey, My My ouvrant Rust Never Sleeps est un morceau hanté par la mort de Kurt Cobain, ce dernier l’ayant cité dans sa lettre posthume : « It’s better to burn out than fade away » (Mieux vaut exploser en vol que s’éteindre à petit feu).

#7,8,9,10 Sans doutes les 4 plus grands albums rock de tous les temps, les 4 albums à posséder absolument : Led Zeppelin I, II, III et IV. 4 albums pour un quatuor mythique : Robert Plant (chant), Jimmy Page (guitare), John Paul Jones (basse) et John Bonham (batterie). Sortis entre 69 et 71 ces albums contiennent tous des montagnes de titres ravageurs : Babe I’m Gonna Leave You / Dazed and Confused (Led Zep I), Whole Lotta Love / Ramble On / Moby Dick (Led Zep II), Immigrant Song (Led Zep III), Black Dog / Stairway To Heaven (Led Zep IV).

#11 Guitariste du Velvet Underground Lou Reed et son deuxième album Transformer trouve sa place dans cette discothèque parfaite. Album produit par David Bowie, on y retrouve les titres les plus connu de Lou Reed : Walk On The Wild Side, Perfect Day et Satellite Of Love.

#12 Elv1s 30 #1 Hits ou les 30 plus gros titres d’Elvis Presley. Il ne faut pas se mentir, même si le King semble aujourd’hui un peu « has been » c’est bien lui qui a su démocratiser le rock dans les familles américaines très puritaines des années 50. Certes très rétro, des morceaux comme Jailhouse Rock ou Hound Dog sont encore de redoutables tubes rock !

#13,14 Les deux premiers albums de The Police, Outlandos d’Amour et Reggatta de Blanc. Avec la signature vocale unique de leur leader Sting, The Police débarque en 1978 et 79 avec deux excellents album surfant sur de nouvelles sonorités pop-rock-punk-reggae. Il en résulte les tubes So Lonely, Roxane, Can’t Stand Loosing You sur leur premier album, Message in Bottle et Walking On The Moon sur leur deuxième album.

#15 Desire de Bob Dylan. Avec son très inspiré Hurricane retraçant l’histoire du boxeur Rubin « hurricane » Carter accusé de meurtre, cet album emprunt de folk est une référence incontournable.

#16 Tres Hombres pour les 3 desperados de ZZ Top. Voilà encore du bon blues rock venant du sud des Etats Unis qui nous plonge dans un saloon enfumé sentant la bière et la transpiration. Sur cet album on retrouve le morceau qui a fait leur renommée internationale : La Grange.

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé.