Retour aux sources

Au début, parmi les surnoms que vos chers et tendres camarades de classe peuvent vous donner, mon nom se prêtait de lui même à tous les jeux de mots possibles et imaginables. Puis aux alentours de 1996, une jeune fille du nom d’Adeline, casque vissé sur les oreilles, a eu cette idée folle d’associer mon […]



Au début, parmi les surnoms que vos chers et tendres camarades de classe peuvent vous donner, mon nom se prêtait de lui même à tous les jeux de mots possibles et imaginables. Puis aux alentours de 1996, une jeune fille du nom d’Adeline, casque vissé sur les oreilles, a eu cette idée folle d’associer mon nom à celui des Fugees pour chanter un petit Boo-Gee-La.

Des années plus tard, le surnom de BooGee’S me reste et les titres de l’album The Score résonnent inlassablement dans ma tête à chaque fois que je me remémore la naissance de ce pseudonyme.

Avec 18 millions d’exemplaires écoulés, cet album est le 3ème album hip-hop le plus vendu de tous les temps. Autant dire que c’est un monument de l’histoire de la musique. Ce 2ème opus exceptionnel ne donnera malheureusement pas suite à d’autres albums du groupe. Wyclef Jean, Lauryn Hill et Pras Michel ont chacun poursuivi leur carrière en solo; ce qui ne les a pas empêché de se réunir pour quelques lives. On retiendra de leur œuvre commune le mythique Ready or Not et leurs reprises de No Woman, No Cry et Killing Me Softly. Mais dans mon esprit ce sera toujours le morceau intitulé Fu-Gee-La qui aura une place toute particulière dans mes oreilles et mon cœur.

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé.