23ème Victoires de la Musique

Comme tous les ans, bref retour sur le palmarès annuel des Victoires. Dans l’ensemble il y a eu de bonnes surprises et de moins bonnes. Pour les bonnes je pense aux artistes féminines récompensées. Pour les mauvaises, je pense aux révélations de l’année. Pour résumer, je dirai que cette année il y en a eu […]



Comme tous les ans, bref retour sur le palmarès annuel des Victoires. Dans l’ensemble il y a eu de bonnes surprises et de moins bonnes. Pour les bonnes je pense aux artistes féminines récompensées. Pour les mauvaises, je pense aux révélations de l’année. Pour résumer, je dirai que cette année il y en a eu pour tous les goûts et tous les âges.

Les plus anciens auront applaudi la récompense qui a salué le retour sur scène de Michel Polnareff (meilleure tournée). Toujours du coté des anciens de la chanson française, il aura fallu 25 ans de carrière à Etienne Daho pour que l’artiste reçoive sa première Victoire (album pop-rock).

La sacralisation aura été beaucoup plus rapide pour Ronan Luce (révélation scène et album révélation de l’année) et Christophe Maé (révélation du public). Cette année est aussi celle d’une femme, Vanessa Paradis, avec 2 récompenses : meilleure artiste féminine et meilleur album variété avec Divinidylle.

On reste un peu avec Vanessa pour noter que Le Soldat Rose a reçu le prix du meilleur DVD musical. Tout comme Le Soldat Rose qui avait déjà reçu une Victoire l’an passé, Abd Al Malik a été nommé meilleur artiste masculin. Pour lui succéder au titre de meilleur album de musiques urbaines, ce sont MC Solaar et son album Chapitre 7 qui ont été récompensé.

On notera aussi les récompenses attribuées à deux très belles voix, celles de Leslie Feist (meilleur vidéo clip pour 1234) et Yael Naim (album musique du monde).

La révélation électro va à Justice. Je ne conteste pas mais j’avais un penchant plus affirmé pour Wax Tailor.

J’allais oublié la récompense de la meilleure B.O décernée à Eric Serra pour Arthur et les Minimoys. Besson/Serra, on ne change pas un couple qui gagne.

Enfin, une récompense bien méritée pour celui qui est le chouchou de beaucoup de Français, j’ai nommé Christophe Willem alias La Tortue, avec sa chanson de l’année : Double Je.

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé.