Spécial Irlande

J’aurais pu patienter jusqu’au 17 mars pour vous la jouer Saint Patrick’s Day, mais je ne peux attendre jusque là pour faire partager la soirée exceptionnelle que j’ai passée vendredi dernier en compagnie de la troupe Riverdance. Il n’y a pas à dire, dans le genre musique festive on a les basques mais ce n’est […]



J’aurais pu patienter jusqu’au 17 mars pour vous la jouer Saint Patrick’s Day, mais je ne peux attendre jusque là pour faire partager la soirée exceptionnelle que j’ai passée vendredi dernier en compagnie de la troupe Riverdance.

Il n’y a pas à dire, dans le genre musique festive on a les basques mais ce n’est rien comparé à la frénésie musicale et dansante du folklore Irlandais. Il n’y a qu’à voir leurs danseurs de claquettes sauter, courir et trépigner à toute vitesse pour se laisser emporter par les rythmes enjoués et effrénés des violons, des flûtes et autres cornemuses. Je n’avais jamais vu une culture qui marie si bien tous les éléments, la terre qui fait écho aux claquettes, l’air et les envolées aériennes des danseurs et danseuses, le feu dans la fougue de la musique et ce timbre irlandais qui coule dans nos oreilles comme une rivière.

Rien d’étonnant à ce que l’Irlande soit une terre fertile pour la musique d’hier et d’aujourd’hui. Je pense à ce guitariste trop méconnu qu’est Rory Gallagher, à U2 qui est le symbole du rock irlandais, aux Cranberries et aux Corrs qui occupent tous une place de choix dans ma cdthèque.

Il y a toujours quelque chose de ringard dans le folklore de toutes cultures mais en Irlande même les costumes en velours vert font rêver !

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé.