Noir Désir

Si l’affaire Bertrand Cantat fait débat, pour moi il ne fait aucun doute qu’une place est réservée à Noir Désir dans ma boîte à papy. Rock engagé, rock enragé ou poésie moderne ? Noir dez c’est un peu de tout ça, « une main de fer dans un gant de velours » comme le qualifierait l’expression. Groupe […]



Si l’affaire Bertrand Cantat fait débat, pour moi il ne fait aucun doute qu’une place est réservée à Noir Désir dans ma boîte à papy.

Rock engagé, rock enragé ou poésie moderne ? Noir dez c’est un peu de tout ça, « une main de fer dans un gant de velours » comme le qualifierait l’expression. Groupe Bordelais, apparut sur la scène française dans les années 80. Il fut révélé au grand public en 1989 avec ce titre, qui reste mon titre préféré, extrait de l’album Veuillez rendre l’âme(à qui elle appartient), Aux Sombres Héros de l’Amer.

Il faudra attendre 1996, pour voir Noir Désir N°1 des charts Français avec leur album référence et incontournable 666.667 Club. On y retrouve l’énorme tube L’homme Pressé, qui m’a toujours fait pensé à Berlusconi, le très engagé Un Jour En France, ainsi que les sublimes titres A ton étoile (repris plus tard avec Yann Tiersen) et Comme Elle Vient.

En 2001, ils reviennent en tête des ventes avec Des visages, Des figures. Sans doute le plus poétique de leurs albums avec la collaboration de Manu Chao et Brigitte Fontaine. (un extrait plus bas)

S’en suivi le tragique événement, sur lequel je ne m’étalerai pas, qui a touché la famille Trintignant et condamné Bertrand Cantat à 8 années de réclusion criminelle. Depuis le 16 octobre 2007, Le chanteur charismatique de Noir Désir bénéficie d’une liberté conditionnelle.

Noir Désir – A l’envers, A l’endroit

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé.